îles de la POLYNESIE FRANÇAISE et ses plus belles plages

Mes vacances sur les plus belles plages de  


Les îles de la POLYNESIE FRANÇAISE et ses plus belles plages à découvrir ...

Les îles du monde entier
Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Bora bora Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Bora bora Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Bora bora Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Bora bora Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Bora bora Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Bora bora Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Huahine Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Huahine Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Moorea Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Moorea Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Rangiroa Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Rangiroa Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Tetiaroa Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Tetiaroa Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Tikehau Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Tikehau Photo de POLYNESIE FRANÇAISE - Tuamotu - Rangiroa - Le lagon bleu


Ahe

La petite île d’Ahe voisine de Manihi, est très exiguë. Privée d’aérodrome et d’hôtels pour les visiteurs, la vie sur l’atoll est réduite à l’essentiel : la pêche et la cueillette des noix de coco sont les principales ressources. Le lagon de Ahe est connu pour sa biodiversité et la fragilité de ses récifs coralliens. Si les fonds des lagons ne dépassent pas 30m, à l’extérieur ils atteignent rapidement les 3000m…La plupart des plongées dérivantes sont effectuées aux abords de la passe de Tiareroa et le long des magnifiques tombants coralliens de Rahokoro et Taharuga.


Anaa

Le somptueux anneau de corail ovale qui délimite son lagon de jade translucide, de peu de profondeur, font d'Anaa, l'un des atolls les plus parfaits du Pacifique. D'une largeur moyenne de 700 mètres, l'île n'a pas de passe, mais, par endroits, la pente douce de son récif permet aux bateaux d'accoster. Cet atoll, l'un des plus proches de Tahiti, dont il est séparé par 437 km, fut le plus peuplé de l'archipel des Tuamotu. La plupart de ses habitants sont installés à Tuuhora, son village principal où les visiteurs peuvent prendre pension pour quelques jours d'une vie tranquille, joyeuse, hors du temps.


Apataki

Apataki se situe à 370 km au Nord-Est de l’île de Tahiti, à 19 km de Arutua, commune à laquelle elle est associée. Le village principal est Niutahi. L’atoll, de forme rectangulaire, est un centre important de développement de la perliculture, et assure également une petite production de poissons, coprah et “nono” exportés vers Tahiti.


Arutua

Parfait anneau de corail, Arutua possède un éblouissant lagon de près de 30 km de diamètre, ouvert sur l'océan par une seule passe que seules peuvent franchir les petits bateaux. Ce lagon est parsemé de parcs à poissons et des fermes perlières qui se dressent, ça et là, sur pilotis, et produisent des perles de culture de qualité. La majorité des habitants de l'atoll vivent au village de Rautini.


Atolls Takaroa et Takapoto

Ces deux atolls possèdent bien sûr des lagons des plus originaux. Reculés de la Polynésie, on remarque tout de même l’extrême gentillesse de la population, car il n’est pas rare d’être gentiment invité à venir prendre un rafraîchissement. L’hospitalité de ses habitants donne envie qu’on s’intéresse d’un peu plus près à leur vie simple et modeste en communauté.


Bora Bora

De l'aéroport, situé sur un motu (îlot), on gagne en moins d'une demi heure le village de Vaitape, capitale de l'île, par une vedette rapide. Alors là c'est fantastique, à mon avis, il n'existe pas un plus beau lagon dans le monde. Sur la photo ci-dessous, la pointe matira au sud de Bora-Bora, le coin le plus sympathique de l'île. La particularité de Bora-Bora, c'est les différences de profondeurs de son lagon avec des tranches de bleu marine (15m), bleu azur (6m), bleu turquoise et vert (1m et 2m). C'est une piscine bleue géante. Super ballades à faire, tour de l'île en pirogue à balancier, aller nourrir les requins, les raies, voir une multitudes de poissons multicolores, masque, tube, palmes et pas besoin de bouteilles. Par contre, l'île est encerclée de motus ouvrants des passes et les courants aux abords sont souvent très forts. Dans quelques milliers d'années, l'île centrale se sera enfoncée et la couronne restante formera un Atoll.


Fakarava

Vus du ciel, les motus de Fakarava semblent un ravissant chapelet d'osselets disposés sur le tapis bleu de l'océan, en un interminable rectangle. Avec ses 60 km de long et 25 km de large, cet atoll, rectangulaire en effet, compte parmi les plus grands de l'archipel. Et le périmètre de ses plages coralliennes s'allonge sur plus de 150 km! Deux larges passes donnent accès à l'océan, dont celle de Ngarue, où vit la plupart des habitants de l'île. Une petite minorité habitant le minuscule village de Tetamanu. La vie de tous s'organise autour du lagon, aux fonds marins somptueux, et aux fermes perlières dont le visiteur, en plongée, peut découvrir l'activité de parcs. Un atoll protégé, qui fait partie d’une réserve de biosphère classée par l’Unesco : une faune et une flore particulièrement rares témoignant de la richesse de cet éco-système, pour le plus grand bonheur des plongeurs.


Huahine

A 170 km de Tahiti, Huahine n'a rien à envier à Moorea. C'est une île généreuse et la magie qu'elle dégage par son coté sauvage la rend exceptionnelle et attirante. Elle est formée de 2 îles volcaniques reliées par un pont de 100 mètres. Huahine (prononce : ouahiné), ressemble à Tahiti avant son industrialisation. Rappelons que Tahiti n'est pour le touriste qu'un lieu d'arrivée et de départ international vers les fabuleuses îles environnantes.


Kaukura

De forme ovale, cet atoll de 50 km de long et 14 km de large, réparti en 65 groupes d’îlots, renferme un lagon peu profond aux eaux cristallines. Le village principal de Raitahiti niché sous les cocotiers dans la partie nord de l’atoll est desservi, à proximité, par un petit aérodrome. Les 379 habitants vivent essentiellement de la pêche lagonaire grâce à leurs nombreux parcs ravitaillant le marché de Papeete en poissons frais.


Makemo

Troisième atoll de Polynésie par son étendue (21 km), Makemo, situé à 500 km à l’Est de Tahiti, est peuplé de 488 habitants vivant dans le village de Pouheva, en bordure d’une de ses deux passes, lieux de plongée reconnus incontournables par la diversité et la richesse de leur faune sous-marine.


Manihi

Propice à la culture du joyau noir, le lagon de Manihi regroupe également plusieurs fermes perlières. Leur visite livrera à chacun les secrets de cette nacre aux vertus légendaires. Si l’atoll abrite des vestiges d'anciens marae, il est surtout connu pour la qualité exceptionnelle de ses fonds sous-marins. Le long des tombants vertigineux, il sera facile de surprendre l’intimité de la raie manta, déployant sa majestueuse voilure près des impressionnants requins gris, citrons ou dormeurs qui évoluent dans ces espaces enchanteurs. Atoll du bout du monde, Manihi possède des fonds marins exceptionnels qui attirent les plongeurs du monde entier.


Mataiva

Mataiva est très petite, au joli lagon rond, fermé sur ses eaux poissonneuses. Véritable aquarium tropical, ce lagon est la richesse des 227 habitants de l'atoll qui vivent essentiellement de leur pêche miraculeuse, régulièrement vendue sur le marché de Papeete. Située à l'extrémité nord-ouest de l'archipel des Tuamotu, à 311 km de Tahiti et 79 km de Rangiroa, Mataiva est longue de 8,5 km et large de 3,6 km. Son lagon est légèrement élevé : il se compose de 70 bassins d'environ 8 m de fond et de 9 chenaux.


Maupiti

Maupiti se situe à 40 km à l’ouest de Bora-Bora et elle est une des plus belles mers du Sud. Elle possède les mêmes caractéristiques que sa sœur Bora-Bora : elle détient un lagon étincelant couronné de motu et en son centre une majestueuse montagne. Une île à l’atmosphère authentique, lovée au cœur d’un lagon de jade, ouvert sur l’océan par une seule passe. La traversée de ce lagon permet d’admirer les raies léopard ou manta, les nombreux poissons multicolores ainsi que les magnifiques jardins de corail.


Moorea

Moorea veut dire "lézard jaune" (et oui je parle couramment le maori), de sa forme vient cette idée de papillon. Elle fait partie de l'archipel des îles de la Société et plus exactement des îles du vent. C'est l'île sœur de Tahiti dont elle est séparée de 17 km. Sept minutes dans un petit coucou pour rejoindre Moorea à partir de l'aéroport de Faaa - Papeete.


Raiatea

Raiatea, berceau de la Polynésie recèle des trésors archéologiques (marae) témoins d’une histoire et d’une culture riches et encore bien présentes. Etape de la célèbre course de pirogue « Hawaiki nui va’a », l’île sacrée fait également la joie des amateurs de plongée et de randonnées. Des atouts naturels propices au tourisme nature : des baies profondes et multiples, un environnement préservé et spectaculaire (cratères, cascades), des conditions de navigation optimales, une rivière navigable (Faaroa) offrant des circuits insolites, une nature généreuse propice à la culture de la vanille.


Rangiroa

Avec ses 70 km de long et 15 à 20 km de large, Rangiroa est le plus grand atoll de l'archipel des Tuamotu. Il se trouve à 350 km au nord-est de Papeete. Par sa faune sous marine très abondante, c'est un lieu privilégié pour la plongée.Les excursions sont sympathiques à faire : lagon bleu, un lagon dans le lagon (très beau), sables roses et autres motu désert pour les robinsons crusoés, le motu principal où on atterri n'est pas terrible, très corallien et rocailleux.


Tahaa

Enceinte dans le même lagon que Raiatea, Tahaa de part son relatif isolement a su préserver le charme et l’authenticité de la Polynésie d’antan. Calme et repos, mais également ballades en montagne et excursions sur les motus (îlots) vous y attendent. Une île au charme authentique : île sauvage à la végétation luxuriante, posée sur un lagon d’émeraude, cerclée de motus paradisiaques. Une flore tropicale féérique au sein d’un magnifique jardin parfumé et coloré, visite guidée de vanilleraies et explication du processus de maturation de la vanille, dont 80% des récoltes de Polynésie sont produits à Tahaa, dégustation de fruits tropicaux, lors d’excursions en 4x4 guidées.


Tahiti

Deux volcans posés sur une mer d’émeraude donnèrent naissance au mythe du paradis, aujourd’hui indissociable de la plus grande des îles polynésiennes (1042 km²). Montagnes escarpées nimbées de nuages et vallées profondes, fougères luxuriantes, rivières aux eaux vivifiantes et plages de sable noir vous attendent sur cette île.


Tetiaroa

A 44 km de Tahiti, Tetiaroa est un atoll enfermé dans un récif de 55 km de circonférence. Tetiaroa, paradis des oiseaux est un voyage de privilège et d'exception. C'est une île minuscule, puisqu'elle ne fait que 7.5 km dans sa partie la plus large. Cet atoll est privé et appartient à Marlon Brandon. C'est un petit paradis ! En effet, le nombre de touristes est très limité par un prix élevé du billet A/R, mais on ne peut pas passer à coté s'en s'y rendre !


Tikehau

Tikehau, prononce tikéao, est un petit paradis de forme presque circulaire, dont la couronne de cocotiers est bordée de grandes plages de sable blanc et rose à te couper le souffle. Voilà ma destination préférée avec Bora-bora. Tikehau est à 55 mn de Tahiti. Environ 300 habitants vivent sur cet atoll extrêmement accueillant. Rares sont les touristes à Tikehau car ce n'est pas très connu mais ça vaut le déplacement.


Toau

Toau est l'atoll voisin de Fakarava. Deux fois plus petit, de forme circulaire, il possède deux passes dont la plus large, Otugi, fait 300 m.


  • Retrouvez toutes les îles du monde
  • Le climat et les températures de la POLYNESIE FRANÇAISE à Papeete
  • Les photos de plages de la POLYNESIE FRANÇAISE


  •     Code sécurité 14+1 =

     

    Laissez un commentaire

    Validé sous 24h
    Moderated within 24h